jeudi 15 avril 2010

Maths




Le matériel Montessori de mathématiques proposé aux enfants entre 3 et 6 ans dans les maisons des enfants est un matériel qui devrait trouver sa place dans toutes les écoles maternelles.
Il est en effet étonnant d'observer à quel point l'enfant est un être mathématique, dès son plus jeune âge.
Contrairement à l'ouverture qui est faite pour l'apprentissage de la langue, du graphisme, de l'écriture et de la lecture je suis toujours très étonnée de remarquer que l'apprentissage des mathématiques aille aussi peu loin dans les écoles maternelles traditionnelles. Maria Montessori considérait l’enfant comme possesseur d’un « esprit mathématique », tel que l’avait exprimé Blaise Pascal dans ses écrits. Celui-ci pensait en effet que l’esprit de l’homme était mathématique par nature.

Grâce à ses observations méthodiques et scientifiques, Maria Montessori acquis de nombreuses connaissances sur la croissance et les comportements de l’enfant, notamment celle que toutes ses activités étaient motivées par les lois de la nature, permettant le développement des tendances humaines.

Shannon Helfrich, dans son article « The Mathematical Mind », paru dans AMI Communications 2002/1, énonce que l’on parle souvent de l’explosion de l’écriture et de la lecture dans une ambiance Montessori. Mais elle pense que ce phénomène n’est pas aussi facilement reconnu quand on parle des mathématiques.Pourtant, pour Maria Montessori, la manifestation de tous ces phénomènes suit une progression similaire :

-préparation indirecte

-formation inconsciente de la connaissance (par le vécu, l’expérience)

-éveil de la connaissance, accompagné de la possibilité de l’application des connaissance acquises

Dès le début de sa vie, l’enfant absorbe des impressions et les enregistre grâce au travail de l’esprit absorbant. Mais il n’est pas suffisant de percevoir et de mémoriser ces impressions. L’enfant doit utiliser ces informations afin de construire son intelligence : son esprit va commencer par discerner les éléments, puis faire des connections en trouvant des similarités et des différences. Le langage va aider à la classification selon des catégories, par la création de concepts. En cela, l’enfant accède à l’abstraction.L’esprit mathématique est donc la capacité qu’a l’enfant d’organiser, classifier, sérier quantifier son vécu.

Bien avant l’utilisation du matériel de mathématiques, l’enfant acquiert des connaissances mathématiques informelles, en développant son esprit logique.

La période sensible de l’ordre va assister l’enfant dans ce processus. Tout le matériel proposé dans une ambiance Montessori permet à l'enfant d'aider l'enfant à développer son esprit logique.

Le matériel de vie pratique nécessite, en particulier pour les activités complexes, des gestes précis et ordonnés, qui auront été acquis préalablement par l’enfant, qui seront réorganisés en une séquence logique.

Le matériel sensoriel va permettre à l’enfant de classifier ses sensations et de pouvoir effectuer des appariements et des gradations. Il va être capable d’extraire l’essentiel du grand nombre d’informations sensorielles reçues et de le conceptualiser. Il va ainsi intégrer des concepts clairs lui permettant de reconnaître ces sensations dans son monde environnant et donc d’accéder à la généralisation et à l’abstraction.

Grâce à ses acquisitions, il va pouvoir effectuer des connections entre les différentes connaissances acquises et ses propres besoins. On peut donner l’exemple des similitudes que l’enfant éprouvera par la manipulation et l’exploration des divers matériels sensoriels : la tour rose et l’escalier marron, les emboîtements cylindriques et les cylindres de couleur, le cabinet de géométrie et les triangles constructeurs.

L’enfant possède ainsi une capacité à percevoir et faire correspondre des quantités avant même de savoir compter :

  • l’enfant expérimente chaque jour les quantités : il compte les enfants absents, présents, le nombre de jours dans le mois, le nombre d’assiettes pour le repas, etc…

  • il a un vécu corporel du système décimal (10 doigts, 10 orteils), il a également une expérience de la quantité 10 grâce au matériel sensoriel : 10 cubes de la tour rose, 10 barres rouges, 10 emboîtements cylindriques, etc…

Avec toute cette préparation indirecte, l’enfant va pouvoir ensuite poursuivre ses découvertes avec le matériel de mathématiques, qui va contribuer à poursuivre la construction de son intelligence. Permettre au jeune enfant de découvrir de manière sensorielle, juste et approfondie des concepts mathématiques, c'est lui permettre de donner du sens à ses apprentissages et de le rendre autonome dans ses raisonnements.

6 commentaires:

Evelyne a dit…

Une très belle explication.
Merci Aline.
Si tu as des idées pour ma petite section !

Aline a dit…

Merci Evelyne, je cherche tout ça, je te transmets... sinon, tu peux m'écrire à cette adresse mail, que je te donne mon téléphone, peut être que ce serait plus facile...
aidemoiafaireseul@yahoo.fr

Kickcan and Conkers a dit…

Merci Aline, c'est très intéressant.

J'ai pensé à toi en voyant cet objet. est-ce de Montessori?

http://ellenturningpages.blogspot.com/2010/04/learning-fractions.html

ribambins a dit…

et pourquoi penses tu que cela n'est pas plus diffusé?

ribambins a dit…

et pourquoi penses tu que cela n'est pas plus diffusé?

Aline a dit…

A ma connaissance, ce n'est pas un matériel Montessori, peut être Froebel, à vérifier...
Anne, je ne sais pas pourquoi ce matériel n"est en effet pas plus diffusé, il est est tellement fantastique et plein de bon sens...